AccroTV


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lyes
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 547
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Mer 25 Nov - 23:47



Ils sont souvent peu connus. Ces poètes arabes, perses ou turcs qui ont bravé les tabous religieux (très souvent) et culturels de leurs époques. Ils sont peu connus de nos jours car absents des programmes scolaires car leurs vers feraient tanguer la foi de n'importe quel croyant. Certains encore figurent dans nos livres scolaires mais les poèmes sont choisis avec une extrême prudence, je cite l'exemple d'Abu Nuwas. D'autres sont carément absents comme Omar Khayyam ou encore Abul-Ala al-Maari.

Il s'agit ici de parler d'eux et de leurs vers.

Mon préféré est certainement Omar Khayyam (dont une biographie fictive a été écrite par Amin Maalouf). Dans ses poèmes il célèbre l'ivresse et critique ouvertement le monde religieux de son époque. Ses poèmes, les quatrains (رباعیات) sont connus un peu partout dans le monde (mais malheureusement délaissés dans le monde arabe).

Pas de débats religieux ou culturels, s'il vous plait, ça finit souvent mal.


Dernière édition par Lyes le Ven 23 Avr - 23:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dark-kaizoku.com/
-nowey-
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 24
Localisation : Sur le croisson lunaire ,crayon à la main , origami dans l'autre
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 0:10

Ah mmmm
C'est notre programme en arabe cette année...je trouve que la periode de ces etres poete "anticonfomistes" je trouve que ce mot n'est pas tres fort pour les qualifier vu que certains doutent de leurs religion ( pas envie de debattre sur ce sujet , les profs d'arabe existent et leurs sources aussi )...d'un coté culturel...la poesie et l'éffet de l'alcool peuvent ce reunir pour faire un summum de qualité poetique vu que c'est une description d'une emotion forte tout comme l'effet de la drogue , de la joie , de l'emmerveillement...un bon poete peut exceller dans nimporte quel sujet traité...mais ethiquement parlant , ces poetes ne sont q'un fleu , eprits malfaisants vu que dans leurs poemes , ils incitent à la consomation de l'alcool et de la sensation provoquée par elle...l'alcool est categoriquement interdite par la religion ...si ce n'etait pas un marché economique en occident , sa aurait ete de meme ....tout comme le tabac , imagine marlboro fermé , les pays latinos se trouveront avec un taux de chomage multiplié ...

Alors que chacun se demande la question à lui meme...ces poetes sont ils bons ou pas , lui seul pourrait trouver la reponse ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deathhymn
Stagiaire dans l'Armée
Stagiaire dans l'Armée


Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 0:33

Pour répondre à Nowey, je dirais que l'indifférence dont fait preuve tout enseignement littéraire face à ses écrivains et poètes "anticonformistes" n'est pas très compréhensible de la part de quelqu'un qui juge de la littérature comme d'un art. tu dis que l'alcool est interdit par la religion certes, qu'est ce qui t'empêche de lire, d'étudier ou d'apprécier l'écriture d'un ivrogne qui scande les bienfaits de l'alcool. tu ne sera peut être pas d'accord sur tout point avec lui mais rien n'empêche d'apprécier de la bonne littérature.

Citation :
un bon poete peut exceller dans nimporte quel sujet traité...mais ethiquement parlant , ces poetes ne sont q'un fleu , eprits malfaisants vu que dans leurs poemes , ils incitent à la consomation de l'alcool et de la sensation provoquée par elle...l'alcool est categoriquement interdite par la religion

qu'un bon poete peut exceller dans n'importe quel sujet, je te rappellerais que la poesie est de l'ordre de l'inspiration, chaque grand poete excele dans son genre, une fois qu'il en sort, il perd sa valeure.
et puis, notre incompréhension envers ces poètes me fait rappeler l'incompréhension que beaucoup de personnes ont envers, ce que la plupart des membres de ce forums aiment, à dire, les mangas. c'est vrai, la plupart sont violent, d'autres pervertis,entre nous, la plupart n'incitent à rien de bons. si on les mettait en comparaison à un point de vue religieux ou éthique^^ personne n'oserait plus en dire mot. cela n'empeche pas que des millions de gens regardent, suivent et adore ça.
je trouve quand même très triste que les occidentaux arrivent mieux à apprécier cette vague de notre littérature que nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seruma
Serrure rouillée
Serrure rouillée


Féminin
Nombre de messages : 1970
Age : 25
Localisation : Alger
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 0:36

Oh Abu Nuwas c'est vrai qu'on l'étudie cette année, je l'ai eu au devoir, et j'ai fais plein de fautes parce que je me suis dis "aller pour une fois il ne va pas nous parler d'Alcool" mais finalement si, il ne parle toujours que de ça Laughing

C'est vrai qu'on ne connait pas les autres car absents de nos programmes pour diverses maladies contagieuses siffle

Et tu sais pourquoi Abu Nuwas figure sur le programme scolaire? Et bien (je n'attends pas ta réponse tu l'sais surement déjà Razz) car il a était l'un des premiers Poètes de sa génération à ......[Zut je ne peux ni écrire en arabe ni traduire en français é_é"]....et bien comment dire xD j'espère que vous comprendrez mon charabia siffle : "lyanahou lem ya9if 3ala el Atlal, 9ada 3ala el mou9adima etalalia. Min Madahir Etajdid"....tu comprendes? XD (<== c'est en espagnol, au cas ou vous penseriez que je ne sais plus conjuguer le verbe "Comprendre" Suspect )

Donc pour ces raisons là, c'est un poète acceptable au yeux des éducateurs et du corps enseignant Laughing
Mmmm si non un autre poète du même genre et qu'on a dans nos programmes : Mouslim Bnou El Walid.

Bien à vous
Seru Japonais

_________________

"L'important n'est pas de faire beaucoup de choses...mais de mettre beaucoup d'amour dans ce que l'on fait!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Nodoka91.skyblog.com
Biskremu Tutku
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 734
Age : 31
Localisation : Mour el doura
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 2:43

@Lyes
Abul-Ala al-Maari existais dans les livres scolaire à l'époque ou j'étais lycéen.ce n'est pas parceque ces poètes "Anticonformistes" n'existe pas dans le programme scolaire de base que ça veut dire qu'ils ont été censuré. c'est juste parceque l'élève a un certain age a tendance de prendre chaque phrase qui vient de l'école pour sa bible.En plus sincèrement ces poètes que tu as cité ne son pas la quintessence de la langue arabe ni ses leader linguistique. Ils sont juste connu pas leur controverse et leur pensée profonde.Ils sont loin des moutanabi et compagnie et des poètes Post-Islam "djahiliya" qui possédaient des poèmes de plus de 200 vers écrit dans des rouleau accroché au mur de la kaaba et brodé au fil d'or ,appelé en arabe "al mou3ala9ates"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/43650392@N08/
OXUS
Gardien du Temple
Gardien du Temple


Masculin
Nombre de messages : 1027
Age : 28
Localisation : Sous l'ombre de la faucheuse
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 11:07

@Nowey: Cncernant ton poste je pense qu'il a tout dit Deathhymne..

@Lyes:
En voyant ton topic, le titre ma sembler tout de suite un peu provoquant mais el lisant le sujet (je te lis toujours) j'au trouvé ça intéressant... Mais avec quoi commencerpour que mon avis la-dessus ne semble pas a son tour provocateur....
Ce que je vois içi, c'est une réclamation de ta part pour donner plus d'importance àces poètes opprimés (ils ne sont pas si opprimés que ça, puisque leurs poemes existent toujours...) par les sociétés musulmanes. je serais donc d'accord avec toi sur le fait qu'on parle pas de leurs oeuvres sombres et non-conformes aux lois islamiques soit en lui même un manque un manque d'ouverture. Que leur tolérance soit un peu... Je n'arrive pas a trouver le mot ! Bref.
Mais il faut aussi comprendre pourquoi les musulmans font ça (l'intolérance), disons que les gens ont peur du châtiment divin, donc rien que de parler d'alcool ou de luxure est en lui même un blasphème (quoi je trouve ça idiot).

Je vais te faire une analogie qui te permettera peut-etre je dis que ce genre d'oeuvres restent provoquants, quelque soit la manière avec laquelle on s'y prends pour les présenter publiquement.
Revenont donc à mon exemple (exagéré certes): Si on prends les pornos (films ou BD), pourquoi est-ce qu'on les trouvent a tous les coins de rues et pourquoi ils ne sont pas exposé publiquement (je parles de tout les pays en général, même les pays laïques).

Tout ça pour dire que je pourrais des heures et des heures sur le conformisme, ces raison, ces bienfaits ou ces nombreux problèmes.

Pour finir, je ne veux pas gâcher un bon sujet... Donc, perso, je souhaiterais avec des liens pour lire un peu de ces sombres poèmes.

Sinon pour revenir a derniere phrase écrite en petit et comme te l'a déjà dit ton amie, il vaut mieux ne pas parler de ces trucs anti-conformistes et celles qui concernent l'ethnique... ça n'apporte que des problèmes. Et moi aussi à ton age il n'y a avait pas plus anti-conformiste que moi mais j'ai compris qu'il faut faire preuve de tacte et tolérance envers l'intolérance . Bref.

C'est ton meilleur sujet pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deathhymn
Stagiaire dans l'Armée
Stagiaire dans l'Armée


Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 12:55

Pour vous donnez une petite idée des sujets dans les quels évoluaient ses auteurs, je cite en exemple Abu Nuwas et ce qu'en dit:

"Quand Abou Nuwas était encore un jeune garçon, sa mère l'a vendu à un épicier de Bassorah, Al-Sa'ad Yashira. Abu Nuwas émigré à Bagdad, peut-être en compagnie de Walibah ibn al-Hubab, et devint rapidement célèbre par sa poésie pleine d'esprit et d'humour, qui ne traite pas les thèmes traditionnels du désert, mais la vie urbaine et les joies du vin et des boissons (khamriyyat), et l'humour grivois (mujuniyyat). Son travail comprend des poèmes sur la chasse, l'amour des femmes, et d'autres panégyriques à ses patrons. Il était connu pour ses dérisions et sa satire, deux de ses thèmes de prédilection étant la passivité sexuelle des hommes et la débauche sexuelle des femmes. En dépit de sa célébration de la liberté sexuelle des hommes, il n'avait pas de sympathie avec les lesbiennes. Il se plaisait à scandaliser la société en écrivant ouvertement des choses que l'Islam interdisait. Il est l'un des premiers poètes arabes à avoir écris sur le thème de la masturbation.

Ismail bin Nubakht dit de Abu Nuwas: «Je n'ai jamais vu un homme d'une connaissance plus large que celle d'Abu Nuwas, ni celui qui, avec une mémoire si richement meublée, possédé des livres si peu nombreux. Après sa mort nous avons fouillé sa maison, et l'on ne trouva qu'un seul livre dans lequel l'on découvrit un cahier de notes, ce cahier contenait un recueil d'expressions rares et d'observations grammaticales.

Ses thèmes privilégiés versent dans une tendance hédoniste aux relents mystiques : amour du vin, des garçons et de la chasse, libertinage mais aussi angoisse de la mort et du vieillissement. Son esprit critique se tourne notamment contre les institutions religieuses. Il est bercé par la poésie bédouine préislamique et les chansons rimées précieuses et maniéristes.

Considéré en son temps comme le plus grand poète arabe classique, il est aujourd'hui très populaire dans les pays de langue arabe. "

voila ce qu'en dit wikipedia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyes
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 547
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 14:08

J'ai changé le titre du topic, j'ai remplacé musulmans par arabes/perses/turcs.

Les vers de ces poètes sont plus connus en occident parce que, là-bas, ils sont vus de manière objective. Chez nous c'est plutôt : "ce poète n'a pas la même opinion de moi, je ne lirais pas ses écrits".

Abu-Nuwas figure dans le livre de 2AS parce qu'il a rompu avec les anciennes "obligations" poétiques des arabes/perses. Vu que ses poèmes parlent soit d'alcool, soit d'amour (ou les deux xD). Ils ont préféré nous mettre les poèmes parlant de vin. ça passe "mieux".

Les œuvres Abul-Ala Al-Maari ont été interdites au salon du livre d'Alger en 2007, par le ministère des affaires religieuses. M'enfin, ça ne m'étonne pas de leur part si on sait que beaucoup de poèmes d'Al-Maari sont comme ça :

Les habitants de la terre se divisent en deux,
Ceux qui ont de l'esprit mais pas de religion,
Et ceux qui ont de la religion mais pas d'esprit.


C'est clair que des vers pareils dérangent.

Omar Khayyam est très connu en occident. Ses quatrains ont été traduits par des dizaines d'auteurs. Chez nous, on n'en entend jamais parler... Je vais copier ici quelques quatrains de Khayyam que j'apprécie particulièrement :

Chaque goutte de vin que verse l´échanson,
Eteint dans ton regard l´angoisse et le frisson.
Gloire à Dieu ! Car le vin est un baume céleste
Et ton coeur désolé s´allège en la boisson.


Hier est passé, n’y pensons plus
Demain n’est pas là, n’y pensons plus
Pensons aux doux moments de la vie
Ce qui n’est plus, n’y pensons plus


Elle passe bien vite cette caravane de notre vie
Ne perds rien des doux moments de notre vie
Ne pense pas au lendemain de cette nuit
Prends du vin, il faut saisir les doux moments de notre vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dark-kaizoku.com/
Hiro Nakamura
Gardien du Temple
Gardien du Temple


Masculin
Nombre de messages : 1059
Age : 27
Localisation : A coté de plusieurs membres que j'aime vraiment , en dessous de l'appart du staff au première étage de la liberté
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 14:17

un des plus grand poètes arabes:
Imrou'l Quays

plus connu par son écrit qui le premier des poèmes suspendu Sad mu'allakat)
voici quelque vers en français tiré de wikipédia

Halte, et pleurons au rappel d'une aimée, d'un camp *** Au déclin de la dune entre Dakhoul, Hawmal

Toûdih et Miqrat, dont la trace ne s'efface *** Grâce à la navette des vents, du sud, du nord;

Mes amis arrêtant, là, sur moi leurs montures, *** Diront : « de chagrin point ne te consume ! Assume ! »

Ma guérison serait une larme versée... *** Mais trace qui s’efface, est-ce le lieu de gémir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-dz.net
-nowey-
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 24
Localisation : Sur le croisson lunaire ,crayon à la main , origami dans l'autre
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 16:17

@Deathymne : je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas lire ou les qualifier...je n'ai pas jugé sa poesie , mais je l'ai jugé lui meme , et surtout le sujets traités par lui ( par eux )...et les causes , le pourquoi sont evités ces poemes de la societé musulmane....et dire que les jeux videos violents sont mal-vus en europes , alors que dire de ça....ce n'est pas mon point de vue mais celui de la societé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deathhymn
Stagiaire dans l'Armée
Stagiaire dans l'Armée


Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Jeu 26 Nov - 19:41

@ -nowey- : c'était juste pour préciser quelques trucs, rien de plus ^ ^ ...

Pour aller dans le même chemin, je cite quelques quatrains de Omar Khayyam qui montre bien la pensée minoritaire des gens de son temps.

"Nous amusons le Ciel, pauvres marionnettes!
(Sans nulle métaphore, oh, les choses sont nettes!)
Un à un nous rentrons au coffre du Néant,
Après avoir joué, sur terre, nos saynettes.

Le livre des beaux jours, helas! finit trop vite.
Déjà le doux printemps d'allégresse nous quitte.
Cet oiseau de gaîté dont Jeunesse est le nom,
Je ne sais quand il vint, ni quand il prit la fuite.


La nuit a dans sa robe un trou de clair de lune.
Bois du vin : On n'a pas toujours cette fortune.
Sois heureux et jouis : après nous bien des fois.
La lune éclairera nos tombes une à une.

Beau dessin de la coupe, oh! qui t'a composé?
A t'effacer qui peut se croire autorisé?
Las! quel amour créa ces pieds, ces mains, ces têtes,
Et par quelle fureur tout cela fut brisé!

Je boirai tant et tant qu'une odeur de vin fort
Sortira de la tombe où dormira mon corps,
Et que les gens passant tout près du cimetière,
S'ils sont à peine gris, tomberont ivres-morts.

Après avoir sculpté les êtres, mains divines.
Pourquoi donc brisez-vous ces pauvres figurines?
Sont-elles sans défaut? Pourquoi donc les casser?
Est-ce leur faute enfin de n'être pas assez fines?

Ils sont passés les jours d'une existence vaine,
Comme l'eau du ruisseau, comme un vent sur la plaine,
Un jour est déjà loin, l'autre n'est pas encore,
Pour ce double néant pourquoi me mettre en peine?

Ni les actes - mauvais ou bons - du genre humain,
Ni le bien, ni le mal que nous fait le Destin,
Ne nous viennent du Ciel, car le Ciel est lui-même
Plus impuissant que nous à trouver son chemin.

Khayyam, ayant l'ivresse et point d'ennui -sois gai.
Près d'une exquise idole étant assis, -sois gai.
Tout devant aboutir au néant dans ce monde,
Dis -toi que tu n'es plus; puisque tu vis, sois gai.

Dans l'immense Univers à l'invisible pôle,
Bois gaiement : car chacun du mal verra la geôle.
Et quand viendra ton tour de souffrir, reste calme :
C'est un verre où chacun doit boire à tour de rôle.

Cet Univers, où seul le vertige gouverne,
Rappelle en vérité la magique lanterne.
La lanterne est ce Monde et Phébus le foyer;
Les hommes des dessins qu'un grand effroi consterne.

Hier, au cabaret, je rencontrai soudain,
Un vieux qui sur son dos portait un pot tout plein.
Je lui dis : " vieillard, songe à Dieu, quelle honte! "
Il répondit : " Espère en Dieu, va, bois du vin! "

Vois fuir la caravane étrange de nos jours.
Prends garde! Ne perds pas ces doux moments si courts!
En chanson, laisse donc nos misères futures;
Donne la coupe, allons! La nuit passe! Au secours!

Hier est déjà loin; à quoi bon y penser?
Demain n'est pas venu; pourquoi gémir d'avance?
Laisse ce qui n'est plus ou qui n'est pas encore;
A l'instant même prends ta part de jouissance!

Comme moi, cette cruche un jour fut un amant,
Esclave de cheveux de quelque être charmant.
Et l'anse que tu vois à son col attachée,
Fut un bras qui serrait un beau cou tendrement.

Vidant avidement la cruche, j'ai tenté
D'apprendre les secrets de la longévité.
Et la cruche m'a dit : " Bois donc du vin sans cesse."
Nul ne revient au Monde après l'avoir quitté."

il n'est pas question que de "débauche éthique" mais même sur le plan religieux, il y a moquerie et banalisation envers les thèmes les plus ardues de la religion et surtout des croyance en ce temps la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OXUS
Gardien du Temple
Gardien du Temple


Masculin
Nombre de messages : 1027
Age : 28
Localisation : Sous l'ombre de la faucheuse
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Sam 28 Nov - 23:29

Merci pour ce poème, j'aime bien... Mais comme tu l'as dit il y a beaucoup de moqueries... Et justement à ce sujet - après avoir passer l'a fête de l'Aid avec mon oncle (maternelle) et sa femme qui sont des religieux -, j'ai discuter avec sa femme de ce genres d'oeuvres détestés des musulmans, je lui ai d'ailleurs dit : Pourquoi il y en a qui me regardent comme un diable quand je dis lire ou aimer tel ou tel livre (ou écrit) ?
Voila ce qu'elle m'a répondu (en gros) : Certes la réaction est parfois exagéré mais sache qu'un musulman sachant que toi même tu es musulman prendra peur pour toi car il a peur que tu sois influencé... Indirectement, car le coeur est comme une éponge qui prends de l'eau qui l'entoure... Donc quel que soit notre environnement on s'y adapte et on prends de son eau.

Jusque là elle n'a - en aucun point - contredit ma façon de voir les choses, voici donc moi ce que j'ai tiré comme conclusion générale : Il faut éviter de mettre à la disposition des musulmans (les jeunes notamment) de tels documents qui pourraient les égarer de leur foi.
Certains me diront - peut-être - qu'on ne décide pas pour les gens... Mais être (ou devenir) musulman est comme un pacte qu'on signe, et quand une personne s'égard du chemin qu'elle a entreprit, les musulmans doivent la remettre sur le droit chemin... Mais c'est malheureusement ça la genèse de la connerie qu'on appelle la censure. Que certains musulmans qui n'ont pas comprit l'islam, se mettent à détester et à maudire les auteurs qui ne craignaient pas la censure est bien dommage ; et pour ma part ceci n'a jamais été de l'islam.

Pour finir ce n'est qu'après avoir écrit tout ce journal que je me suis rendu compte que ce Topic n'est pas fait pour débattre... Mais bon. j'espère que ma petite analyse issu de divers points de vu, de ma part et j'espère qu'elle sera lu... Et surtout critiquée

P.S. La femme de mon oncle n'est pas une fanatique... Et la preuve c'est qu'on se parle normalement. En plus on parle de mangas et de japonais Razz

Même étant musulman, j'ai toujours us des points de vu... Disons... Laïques


EDIT :
Je viens de relire les derniers vers et voilà ce qui attire mon attention:
Nul ne revient au Monde après l'avoir quitté.
Ne pas croire qu'on revivra après la mort, c'est tout bonnement de l'athéisme. Et ce n'est que maintenant et grâce à ce petit vers que je comprends pourquoi la société rejetait les poètes comme lui. Personnellement je ne tolère pas de tels paroles...

Encore je m'excuse des H.S, je n'ai pu m'empêcher...


Dernière édition par OXUS le Dim 29 Nov - 0:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-nowey-
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 24
Localisation : Sur le croisson lunaire ,crayon à la main , origami dans l'autre
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 29 Nov - 0:29

Je suis assez d'accord avec la femme de ton oncle...L'islam est censé etre comme ça ...mais on ne peut pas tous etres des gens parfaits ,c'est impossible...alors si tu es incapable de ne pas boire de l'alcool , bois mais ne dit pas aux autres de le faire ! mais si une tierce personne bois et ecris sur l'acool ( qui est fait est fait ! ) tu vois que son poeme est tres bien....et tu sais que ce poeme est evité de la part de gens qui sont assez intelligents , intellectuels ( bah oui ..ya des gens qui sont apples des chiekhs , des 3oulamaà )qui ont evalué les problemes que peuvent causer ses poemes...alors essaye de les eviter , ya des milliers de poemes en arbes aussi interssents....si tu te sens attiré que par les poemes de ces gens là ...alors lis leurs poemes mais ne pousse pas les gens à le faire( ce qui est fait est fait )....et ne mets pas la parole en doute de gens comme les savants que ce sois en literrature ni en religion...

Edit , Je lisais en ce moment le poeme car je n'avais pas le temps de le faire et je meditais sur ce quil disait et evaluait à combien peut il etre dangereux et apres avoir lu l'edit d'Oxus....nous sommes arrivés à un point qui confirme ce que j'avais dit ou tout debut concernant leur doctrine et la veracité de celles-ci( vu que lors de cette periode yavait des non musulmans mais clamaient l'islam pour vivre )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deathhymn
Stagiaire dans l'Armée
Stagiaire dans l'Armée


Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 29 Nov - 1:18

Je tiens tout d'abord à préciser quelques choses à propos du sujet dans le quel on se retrouve à débattre...

l'islam est une religion (comme toute religion) très difficile à comprendre dans son entité, mais l'islam en particulier est basé sur le livre saint, à dire le coran, qui est l'une des écritures les plus difficile à cerner et à comprendre. Nul ne peut dire aujourd'hui connaitre l'islam car cette personne aura mentit (aux autres ou à elle même)

beaucoup de gens sont contre le progressisme de l'islam, ils disent que l'islam ne doit pas changer avec le temps, il doit être appliqué comme il l'a été au temps de notre prophète (sur lui la prière et la paix)

le hic c'est que ce n'est pas l'islam qui progressent, c'est la vision de l'homme qui change, avec le progrès de la science, de l'étude de l'histoire et la mondialisation des philosophies, l'homme se rend compte des erreurs qu'ont fait d'autres gens avant lui en pensant prêcher la vérité. le coran ne sera jamais compris car il est le miracle de l'islam envers l'homme et je me demande vraiment comment une personne peut oser dire comprendre une écriture sainte dite miraculeuse, qu'est ce qu'une personne-peu compte les études qu'elle ait faite- pour dire avoir compris la parole divine, l'homme est et restera vraiment d'une nature orgueilleuse.

aujourd'hui c'est ce que j'ai compris, parce que dieu merci, je suis né dans un temps ou l'on peut savoir si l'on veut savoir, ou l'on trouve toujours quelqu'un d'assez logique pour raisonner objectivement. et aujourd'hui je peux me dire musulman parce que lorsque j'entends des gens rattacher des croyances culturelles à l'islam, des choses tout insensé à n'importe quel esprit raisonnable à la parole de dieu, j'ose penser que les gens ont un grand défaut de jugement.

dans notre temps, les athées sont des personnes aux contraires refermés qui rejettent toute idée émanent d'un croyant, ce sont plus des gens fermés d'esprit que des gens ouverts. mais dans le passé, il était très difficile d'être savant et franc.
au temps de l'apparition de l'islam et surtout après la mort de notre prophète (sur lui la prière et la paix) les gens se sont renfrogné dans l'islam en donnant le pouvoir à des gens qui en abusaient, il rattachaient des idées fausses, très fausses ( presque choquantes pour des gens de notre temps ) les mauvaises interprétation de l'islam ont laisser naitre beaucoup d'idées rejetables, surtout pour les savant de ces temps là, seulement peu d'entre eux osaient le dire de peur de représailles.
beaucoup de philosophes par exemple étaient très controversés dans leur temps, mais leurs idées furent finalement accepté par l'ordre des oulémas musulman des siècles après.

J'ose croire que beaucoup de ces poètes dits, anticonformistes, on été les victimes de ces temps lointains parce qu'ils avaient une vision très complexe de l'univers, la plupart d'entre eux étudiaient l'astronomie, d'autres la physique ou encore la médecine. mais ces personnes une fois retrouvés en face d'une société qui faisaient tellement de faux raisonnement au nom de l'islam donnaient à l'islam une erreur qu'il ne méritait pas...

et je pense toujours que le plus grand fautif dans l'agrandissement du athéisme dans le mode reste toujours la société "croyante" .

ceci étant seulement dit pour donner un avis, je ne voudrais pas faire tourner le sujet de Lyes au débat .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyes
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 547
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 29 Nov - 11:38

Citation :
dans notre temps, les athées sont des personnes aux contraires refermés qui rejettent toute idée émanent d'un croyant, ce sont plus des gens fermés d'esprit que des gens ouverts.

C'est un peu subjectif ce que tu dis là. Ce n'est pas parce qu'un athée ne partage pas ton avis qu'il est fermé...
Personnellement, je trouve ça usant les croyants qui essayent de me convaincre de devenir musulman. J'ai mes raisons d'être athée. J'ai des arguments qui m'ont convaincu que l'Islam (et toutes les autres religions) n'avaient pas pour but celui qu'elles clamaient. Je n'ai aucun compte à rendre si je ne veux pas faire les cinq prières ou si je ne veux pas jeûner. C'est vraiment intolérant de considérer que l'avis personnel vaut mieux que celui des autres. C'est un peu ça aussi qui m'a convaincu de laisser tomber...

Revenons donc à ces poètes. J'ai remarqué que les posts au dessus avaient tendance à les "juger". Ce qui m'a surtout étonné c'est le "combien peut il etre dangereux" de nowey. En quoi ces poèmes sont dangereux ? Si un croyant a une foi solide, tu ne penses pas qu'il ne verra aucun danger dans ces poèmes ? étant athée, si je lis un poème qui vante la religion et ses préceptes, je ne me sentirais pas "influencé", ça ne me poussera pas à devenir musulman. Alors je ne vois pas pourquoi l'inverse serait possible.
Depuis l'enfance, on ne m'a obligé à suivre aucune religion (merci papa). La seule influence religieuse que j'ai eue venait de l'école. Quelques années après, quand j'étais atteint un age où je pouvais choisir moi-même ma religion, j'ai choisi d'être athée. Pourquoi ? Parce qu'on vit en paix avec soi-même, parce qu'on n'a aucune contrainte, parce qu'on a tendance à tout remettre en cause et l'on n'est jamais sûr de rien (même de soi-même et de ses principes).

L'autre jour, j'ai discuté avec une personne qui a essayé de me convaincre de devenir musulman. Après une heure de dialogue, ça n'a en rien ébranlé mon athéisme parce que ses arguments se soutenaient entre eux et ne prenaient pas une base solide.

Donc, s'il vous plait, arrêtons ce débat qui est, de toute façon, stérile (comme tous les débats sur les religions). Chacun son opinion religieuse ou rana mlah hakda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dark-kaizoku.com/
Deathhymn
Stagiaire dans l'Armée
Stagiaire dans l'Armée


Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 29 Nov - 17:30

Citation :
C'est un peu subjectif ce que tu dis là. Ce n'est pas parce qu'un athée ne partage pas ton avis qu'il est fermé...
Personnellement, je trouve ça usant les croyants qui essayent de me convaincre de devenir musulman. J'ai mes raisons d'être athée. J'ai des arguments qui m'ont convaincu que l'Islam (et toutes les autres religions) n'avaient pas pour but celui qu'elles clamaient. Je n'ai aucun compte à rendre si je ne veux pas faire les cinq prières ou si je ne veux pas jeûner. C'est vraiment intolérant de considérer que l'avis personnel vaut mieux que celui des autres. C'est un peu ça aussi qui m'a convaincu de laisser tomber...

je dois sincèrement te remercier Lyes parce que si tu ne m'avais pas fait la remarque, je ne me serais pas rendu compte de la bêtise de ma phrase, lorsque je cite
Citation :
"les athées sont des personnes aux contraires refermés qui rejettent toute idée émanent d'un croyant, ce sont plus des gens fermés d'esprit que des gens ouverts."

c'est un jugement personnel un peu faux certes et je m'en excuse, je dois dire que j'ai vite et inconsciemment conclu cela après avoir parler à quelques personnes (de la manière la plus objective possible) de religion, et j'ai peut être conclu cela hâtivement et généraliser le cas de quelques, ou peut être ai je étaler mon analyse du sujet sans y avoir un peu plus réfléchis.
je tiens donc à m'excuser à l'égard de toute personne se sentant visée par mon post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biskremu Tutku
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 734
Age : 31
Localisation : Mour el doura
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 29 Nov - 17:34

La discussion est ma foi intéressante mais je crois que le sujet dérive et dévie de son point initial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/43650392@N08/
-nowey-
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 24
Localisation : Sur le croisson lunaire ,crayon à la main , origami dans l'autre
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 29 Nov - 18:12

Pour repondre à Lyes , Ce poete est censé etre musulmans , avec des propos comme ce quil avait dit , il peut influencer ses freres musulmans (personne n'est à l'abris de l'influance sinon y'aurait personne convertit à quelquee chose) pour un musulmans il se doit proteger un frere contre tout ce qui peut etre un danger pour sa foie et sa religion ( la foie es comme une gauge qui se remplit et se vide selon ce qui nous parvient de l'exterieur , de notre entourage....alors la censure de tel chose c'est un stabilisateur contre un fleau pour proteger la societe et apres c''est à l'individu de choisir ce quil fait ou pas ( c'est entre lui est ce quil crois )...le debat peut encore durer trop longtemps ...c'est à vous de faire ce que vous voulez moi j'ai participé...j'a pris ça comme un devoir !! désolé pour le HS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deathhymn
Stagiaire dans l'Armée
Stagiaire dans l'Armée


Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 29 Nov - 18:46

Citation :
Ce poete est censé etre musulmans , avec des propos comme ce quil avait dit , il peut influencer ses freres musulmans

juste pour préciser, ces poètes ne sont pas obligatoirement sensé être musulmans, leurs propos le prouvent d'ailleurs ^^c'est juste qu'ils ont vécu dans un société musulmane (nuance) ne pas confondre arabe ou autre et musulman, ce n'est pas toujours le cas
faudrait qu'on se remette dans le sujet initiale, pour cela je me remets à poster quelques quatrains que j'apprécie particulièrement chez Khayyam:

" O cœur, puisque en ce Monde, au fond tout est chimère,
Pourquoi tant de soucis devant ce long calvaire?
Obéis au Destin et supporte le mal,
Car la plume ne peut revenir en arrière.

Quand l'arbre de ma vie, écroulé dans l'abîme,
Sera rongé, pourri, du pied jusqu'à la cime,
Lors, si de ma poussière on fait jamais un pot,
Qu'on l'emplisse de vin, afin qu'il se ranime!

Buvant dans une coupe énorme, sans pareille,
Je me croirai très riche en vidant la bouteille,
Alors, répudiant la Raison et la Foi,
J'épouserai la fille exquise de la treille!

C'est une coupe d'art. La Raison tour à tour
L'admire et sur son front met cent baisers d'amour.
Mais le Temps, fol potier, prend cette coupe fine
Qu'il a faite, et s'amuse à la détruire un jour.

Bois du vin : il soustrait le cœur à bien des peines,
Comme aux soixante-douze ordres, avec leurs haines?
Allons, ne t'abstiens pas d'un élixir pareil
Dont tant soit peu guérit les maux par centaines.

Amuse-toi! D'avance on régla ton destin
En marquant pour tes vœux un mépris souverain.
Vis donc joyeux! Hier, sans que tu le demandes,
On a déjà fixé tes actes de demain.

Faites-moi dans du vin l'ablution dernière;
Sur mon corps, en buvant, récitez la prière.
Venez donc, chers amis, au Jour du Jugement,
Au seuil de la taverne, y chercher ma poussière.

Viens; prends la coupe et laisse à Mahmoud son empire.
Les beaux chants de David, entends-les sur ma lyre.
Hier n'est plus demain n'est pas là, vis joyeux
Maintenant, car le but de la vie est le rire.

Lève-toi, voici l'aube, ô toi qui nous rends fous,
Pince la harpe et bois du vin, tout doux, tout doux.
Ceux qui dorment encore n'en seront point fâchés;
Ceux qui s'en vont jamais ne reviendront vers nous.

Qu'est-ce donc que ce Monde? Un Séjour Provisoire
Où sans cesse le jour succède à la nuit noire.
Cent rois comme Djamschyd y vinrent tour à tour,
On y vit cent Bahram mourir en pleine gloire.

Vois! De nouveau sur l'herbe un nuage est en pleurs.
Pour vivre il faut du vin aux charmantes couleurs.
C'est nous qui contemplons aujourd'hui ces verdures;
Ah! Qui contemplera sur nos tombes les fleurs?

Chaque tuliperaie, ici-bas, autrefois,
Fut sans doute arrosée avec le sang des rois,
La feuille de violette, un jour, avant de naître,
Fut un grain de beauté sur un divin minois.

Tant que tu vis, crois-moi, ne cherches pas en vain
A jamais faire un pas en dehors du Destin.
Dédaigne l'ennemi, fut-ce Rustem lui-même
Vers l'ami, fût-ce Hatem, ne tends jamais la main.

J'ai vu chez un potier, dans de vastes espaces,
Deux milles pots, les uns muets, d'autres loquaces
A son voisin un pot disait "Où son allés
Le potier, l'acheteur et le vendeur rapaces?"

Nous ignorons tous deux les secrets absolus.
Ces problèmes jamais ne seront résolus.
Il est bien question de nous derrière un voile;
Mais quand il tombera, nous n'existerons plus.

Comme une boule, au gré de la Fatalité,
Roule à droite et tais-toi, quoique à gauche jeté,
Pauvre homme, car celui qui t'amène en ce Monde,
Lui seul, Lui seul, Lui seul connaît la vérité!"

la version original est un plaisir à lire^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NORF-21
Combattant de l'Empire
Combattant de l'Empire


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 21
Localisation : Au bon endroit.
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Ven 23 Avr - 18:52

-Yo les jeunes ^^, Dizouli d’avoir Upéé ce topic pour des raisons complètement …..INUTILE :p
[Je ti dis makache dizouli, plus jamais è_é] « Nananane Pzzz » RIDICULE LOLE -_-

-Brife (bref) : Conan le barbare xD, ou IlYes ton avatar i beau et zentille *.*,
Mais ton poste (le premier) je le trouve provocateur ^^ (avis perso bien sure xD).
C’est Poètes que tu as cité, dons :
Abus nuas
Omar Khayyâm
Abul-ala al-Maari [Ki sont k0mpliki leur noms MidiRe]
Ou etc. …. « xD »

Sont des poètes surdoué, d’origine Arabo-Perse ^^. Ou j’ai de grand respect pour eux vu leur talent, mais la plupart de leur vers sont audacieux et t’invite à faire quelque chose de mal ; l’amour du vin, par exemple ^^, mais maintenant venir et dire y’a absence du système scolaire, et censure. Et posée la fameuse question POURQUOI !!?
, et bah il te Faut tout simplement chercher la raison, ou demandé a notre bien aimé –Bendouzid- siffle tient je lui passe le mauvais-jour en passant xD (Pas le bonjour michant ) [BAKA -_-]

-Enfin Brif pour moi la sois disant censure et du aux existassions ta3e li ado, leur mauvaise (notre) curiosité aussi ^^, a chaque phrase qu’il lit l’insiste (surtout les mauvaise djoumel) à l’essayer, pourquoi tu crois que les parents veulent connaître presque tout sur nos copains xD, « Oui je sais je suis très pertinent v_v, mais quand même xdéé »

-Al Mutanabbi, El Ghazali, Ibn khaldoune, Ibrahim Daoud, etc .., sont pour moi les plus grands et meilleurs poètes dans le monde arabo-perse et maghrébin ^^, ils sont aussi les plus connus en orient et en occident. Voici quelque vers des poèmes d’El Mutanabbi :

Spoiler:
 


-Y’a aussi Kateb Yacine qui lui n’est pas forcément arabe xD, donc je ne sais pas c’est je pourrais l’ajouter ^^
Mais qui reste aussi l’un des plus grands poètes maghrébin ^^

-Le monde arabe n’est plus ce qui était, dans l’âge d’or de l’islam ^^, c'est la ou est le problème niveau littérature occident nous a dépasser, Lazem Nredj3ou plus fort .... (hors-sujet) v_v
Malgré ça il avait de grand nom après l'age d'or, des poètes Égyptien : dont ‘Ahmed Chawqi ‘ et Ibrahim Nagi et Ahmed Rami. Qui ce dernier a traduit les fameux quatrains d’Omar Khayyâm Wink

-Maintenant les lire où pas, ce n’est qu'une affaire personnelle ^^
Même chose aimé où pas ^^

Conclure : évitons de parler ça, de débattre sur ça aussi ^_^, au lieu de ça présentons et parlons de nos poètes préférer sans ce se disputer ^^, et pourquoi pas nous améliorer dans ce domaine ^^, et ce donner des conseillent




Encore désoler d’avoir upéé le topic,
Et pour ce poste pertinentes ^^
Lyes vaudrait mieux changer le titre du sujet le remplacer par ce genre de titre "Les poètes Arabo/Perse/Turcs/Berbère"
Sinon chebab elfendjale xD

Encore dizouli Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OXUS
Gardien du Temple
Gardien du Temple


Masculin
Nombre de messages : 1027
Age : 28
Localisation : Sous l'ombre de la faucheuse
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Ven 23 Avr - 21:25

Le message de Lyes est provocateur certes, mais il ne faut pas trop lui en vouloir, il n'est pas le seul à penser ce genre de trucs. et comme on dit : " Itha 3ammat khaffat ".

Sinon vu que le débat a été clos grâce à l'intervention de deathymn (je me demande comment il arrive à être aussi objectif), je pense que changer le but du topic, comme tu l'as proposé, serait une bonne chose... Mais faudra que Lyes l'accepte mdr vu qu'il ne se laisse pas facilement convaincre... ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NORF-21
Combattant de l'Empire
Combattant de l'Empire


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 21
Localisation : Au bon endroit.
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Ven 23 Avr - 22:54

Yo Oxusse ^^,

OXUS a écrit:
Le message de Lyes est provocateur certes, mais il ne faut pas trop lui en vouloir, il n'est pas le seul à penser ce genre de trucs. et comme on dit : " Itha 3ammat khaffat ".

Sinon vu que le débat a été clos grâce à l'intervention de deathymn (je me demande comment il arrive à être aussi objectif), je pense que changer le but du topic, comme tu l'as proposé, serait une bonne chose... Mais faudra que Lyes l'accepte mdr vu qu'il ne se laisse pas facilement convaincre... ^^"

J'arrive pas a lire le proverbe, ni le comprendre v_V T_T Crying or Very sad

-sinon changer le but de topic, arrêtera les mini-conflit entre les membres, et aura un sense plus positif, qui est ; développer la littérature accrotivienne xDéé

Aller par pitié accepte siffle

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyes
Guerrier Astral
Guerrier Astral


Masculin
Nombre de messages : 547
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Sam 24 Avr - 0:01

Généraliser le topic à la poésie Arabe/Perse/Turque/Berbère serait une bonne idée, ouais.

Titre du topic changé ^^

Mais qu'est-ce qu'un mug fout à la place de l'image d'Abu Nuwas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dark-kaizoku.com/
OXUS
Gardien du Temple
Gardien du Temple


Masculin
Nombre de messages : 1027
Age : 28
Localisation : Sous l'ombre de la faucheuse
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Sam 24 Avr - 0:11

MERCI ! Pour la poésie kabyle, j'aurais voulu en poster vu qu'on a des livres à la maison, mais vu que je ne parle pas kabyle (entrain d'apprendre) je ne pourrais pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirô
Chevalier Céleste
Chevalier Céleste


Masculin
Nombre de messages : 908
Age : 21
Localisation : Cirta
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Dim 25 Avr - 22:47

Tout d'abord, je tien à m'excuser du Big-Flood que je vais faire, mais en tant que musulman, je ne pouvait pas ignorer de tels propos


Lyes a écrit:
Personnellement, je trouve ça usant les croyants qui essayent de me convaincre de devenir musulman. J'ai mes raisons d'être athée. J'ai des arguments qui m'ont convaincu que l'Islam (et toutes les autres religions) n'avaient pas pour but celui qu'elles clamaient. Je n'ai aucun compte à rendre si je ne veux pas faire les cinq prières ou si je ne veux pas jeûner. C'est vraiment intolérant de considérer que l'avis personnel vaut mieux que celui des autres. C'est un peu ça aussi qui m'a convaincu de laisser tomber...

Lyes a écrit:
J'avoue que certaines trouvailles concordent avec ce qui est dans le Coran. L'ennui, c'est qu'ils trouvent aussi des choses qui le contredisent.

A vraie dire, je n'aime pas traiter des sujets religieux sur ce forum, mais la Lyes tu en fait trop, balancer des trucs pareil dans un forum ou la majorité sont des musulmans

Tu disais aussi :
Lyes a écrit:
Les œuvres Abul-Ala Al-Maari ont été interdites au salon du livre d'Alger en 2007, par le ministère des affaires religieuses. M'enfin, ça ne m'étonne pas de leur part si on sait que beaucoup de poèmes d'Al-Maari sont comme ça :

Les habitants de la terre se divisent en deux,
Ceux qui ont de l'esprit mais pas de religion,
Et ceux qui ont de la religion mais pas d'esprit.

C'est clair que des vers pareils dérangent.

Ces vers dérangent certes, mais tes posts encore plus, tu te rend compte qu'il y a des enfants encore très jeunes dans ceux forum ?
Oxus a écrit:
Certes la réaction est parfois exagéré mais sache qu'un musulman sachant que toi même tu es musulman prendra peur pour toi car il a peur que tu sois influencé... Indirectement, car le coeur est comme une éponge qui prends de l'eau qui l'entoure... Donc quel que soit notre environnement on s'y adapte et on prends de son eau.
Heureusement que moi ça m'influence pas mais ça peut ne pas être le cas de tout le monde, alors s'il te plait, je te le demande avec tout mon respect : édite tes messages

P.S : Je n'ai encore jamais vu quelque chose qui contredit le Coran et je doute d'en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.karakura.forumalgerie.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères   Aujourd'hui à 23:26

Revenir en haut Aller en bas
 
[Poésie] Les poètes arabes/turcs/perses/berbères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bains turcs et électriques
» Objets berbères
» Perses achéménides tardifs
» Hoplites contre perses
» les bijoux à travers des timbres arabes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AccroTV :: Divers :: Discussion générale-
Sauter vers: